Paraboles du Bouddha- l’histoire de Krisha Gotami

 

Image 216411 960 720

Quand son premier enfant eut environ un an, il tomba malade et mourut.

Sad girl 3007690 1281

Dans le livre tibétain de la vie et de la mort, Sogyal Rinpoché raconte l’histoire de Krisha Gotami.

 Une jeune femme qui eut la chance de vivre au temps du Bouddha. Quand son premier enfant eut environ un an, il tomba malade et mourut. Ecrasée de chagrin, serrant le petit corps contre elle, Krisha Gotami se mit à errer dans les rues, implorant ceux qu’elle rencontrait de lui donner un remède qui rendrait la vie à son enfant. Certains l’ignorèrent, d’autres se moquèrent d’elle, d’autres encore la crurent folle, mais finalement, sur le chemin, un homme sage lui dit que la seule personne au monde pouvant accomplir le miracle qu’elle réclamait était le Bouddha.

Elle alla donc voir le Bouddha, déposa le corps de son enfant à ses pieds et lui raconta son histoire. Le Bouddha l’écouta avec une infinie compassion, puis lui dit doucement « il n’y a qu’un remède au mal qui t’assaille. Descends à la ville et rapporte-moi une graine de moutarde provenant d’une maison où il n’y a jamais eu de mort. »

Transportée de joie, Krisha Gotami se mit immédiatement en route pour la ville. S’arrêtant à la première maison qu’elle vit sur son chemin, elle dit : « le Bouddha m’a demandé de lui rapporter une graine de moutarde provenant d’une maison qui n’a jamais connu la mort. »

« Beaucoup de gens sont morts dans cette maison » lui fut-il répondu. Elle se rendit à la maison suivante : « notre famille a connu des morts innombrables », lui dit-on. De même à la troisième et à la quatrième maison. Finalement, ayant fait le tour de la ville, elle réalisa que la requête du Bouddha ne pouvait être satisfaite.

Elle emporta le corps de son enfant au cimetière et lui adressa un dernier adieu, puis elle s’en retourna auprès du Bouddha. Celui-ci lui demanda : « as-tu apporté la graine de moutarde ?

–  Non, dit-elle. Je commence à comprendre ce que vous avez voulu me montrer. Le chagrin m’a aveuglée et j’ai cru que j’étais la seule à avoir été éprouvée par les souffrances de la mort.

–  Pourquoi es-tu revenue ? demanda le Bouddha,

–   Pour vous demander de m’enseigner la vérité sur la mort, sur ce qui est au-delà de la mort et sur ce qui, en moi, peut ne pas mourir. »

Le Bouddha commença alors à lui donner son enseignement : « si tu veux connaître la vérité sur la vie et la mort, tu dois réfléchir continuellement à ceci : la seule loi dans l’univers qui ne soit pas soumise au changement est que tout change et que tout est impermanent. La mort de ton enfant te permet de voir à présent que le royaume dans lequel nous vivons – le samsara – est un océan de souffrance intolérable. La seule et unique voie qui peut te conduire hors de cette ronde incessante des naissances et des morts est le chemin de la libération.

Parce que tu as fait l’expérience de la douleur, tu es maintenant prête à apprendre ; puisque ton cœur commence à s’ouvrir, je vais te montrer la vérité. »

Krisha Gotami s’agenouilla à ses pieds et elle le suivit tout le reste de sa vie. Vers la fin, dit-on, elle atteignit l’éveil.

 

                                    Flecha imagen animada 0044 Accueil - SuivanteFlecha imagen animada 0032 1